mercredi 8 août 2018

Ordi ... Consoles... Ordi... 1e Partie Historique

Yep tout le monde,

Attention c'est un long article que j'ai écris...cela se voit que je suis en vacances !! J'ai souhaité partager ces découvertes de façon chronologique depuis le début. Comme d'habitude c'est plus de l'affect que de l'analyse technique. Cet effet chronologique présente des changements & évolutions des supports qui sont très intéressants




1- Jeux électroniques...

Né en 1979, aussi loin que j'essaye de me souvenir, il me revient juste un affichage vert avec un jeu de tennis que je suis incapable de décrire tellement c'est loin dans mes souvenirs....

Mais j'ai commençais à découvrir très jeune ces jeux vidéos par les Game and Watch. Jeux électroniques LCD intégrant un double écran, une croix directionnelle, et 2 boutons d'actions.

Mon père les avait achetés pour chacun de notre fraterie


Le modèle "marron" était à mon frère aîné qui était l'adaptation de Donkey Kong 2 tandis que mon autre frère possédait la version "orange" adaptée du 1er Donkey Kong.


Je trouvais d'ailleurs ce dernier comme le meilleur des 3 à mon goût car l'ambiance urbaine était plus parlant pour moi.



Quant à moi, je possédais le Game and Watch Vert titré GREEN HOUSE dans lequel un personnage (ni Mario ni Donkey) devait protéger des plantes en les arrosant. J'avoue avec le recul que justement c'était le moins bon... :) mais c'était déjà une chance énorme pour l'époque d'en posséder un !



Mon cousin en avait un aussi mais en simple écran, autre adaptation de Donkey Kong 2 où Donkey Kong Jr devait libérer son père. On peut voir la particularité de la croix directionnelle remplacée par 4 boutons me faisant penser à la Playstation d’ailleurs.


Un autre jeu LCD de couleur noir non Nintendo m'avait marqué où l'on dirigeait un vaisseau spatial. De nombreuses recherches durant ces dernières années me font découvrir que c'était ni plus ni moins que l'adaptation LCD de Zaxxon..


2- Systèmes de Jeux

Plus tard dans notre lotissement, des voisins nous avaient invités à un "apéro". Chose qui m'avait choqué, ils collectionnaient des papillons sous verres exposés sur les murs du salon...C'était des gens plus fortunés qui d'ailleurs nous présentaient leur nouvelle Renault 25 parlante pour indiquer l'ajout de la ceinture...!!!! "futuriste" pour l'époque! Je viens de trouver un extrait sur Youtube un exemple.

Revenons au sujet, leur enfant beaucoup plus âgé me présentât une nouvelle sorte de jeu électronique avec un écran non fixe, avait des couleurs, avec des jeux interchangeables, ... C'était la VECTREX !!


Je dirigeais un vaisseau spatial où l'on devait tirer sur les vaisseaux ennemis mais aussi en larguant des bombes sur les missiles au sol. Mon 1er "shoot'em up" ! C'était Scramble .


Cette console impressionnante construit par MB combinait l'écran, la console et la manette à la fois. Un calque de couleur par jeu était fourni (overlays) pour l'ajouter sur l'écran. Je reconnais que cela apporter une ambiance adaptée au titre par rapport aux couleurs.



En plus, cela doit se sentir dans mes articles mais l'univers futuriste et l'exploration spatiale était très à la mode à l'époque (Star Wars, Albator, 2001, Capitaine Flam, Ulysse 31, Star Trek, Lego Espace,etc...) et j'en étais passionné !!!!!

C'est certainement en fonctionnant mon imagination que regarder Scrambble me faisait presque voyager dans cet l'univers futuriste du haut de mes 5 ans.

3- Premier Ordinateur

Lors d'une autre invitation chez d'autre amis de mes parents dont le père chasseur fumait énormément où nous respirions la fumée...rien de choquant pour l'époque...Bref !!


Tout comme l'anecdote précédente, cette fois-ci c'était le meuble remplit de K7 vidéo enregistrées avec les jaquettes TeleK7 qui m'impressionnait !


Pendant les repas d'adultes, leur fille me montrait l'ordinateur dans sa chambre qui était un Thompson si je me souviens bien avec le jeu Choplifter. On devait diriger un hélicoptère pour secourir des civils à terre en atterrissant. L'affect de ce jeu m'avait marqué mais aussi la fumée de cigarette !!! lol


4- Ordi...Vrai Découverte

Quelques années plus tard, retour à ces fameux voisins, qui me gardaient régulièrement pour des raisons familiales. En fin de journée, là dans leur salon.... un nouvel ordinateur noir est présent, il me regarde !! Je le regarde !! Il me regarde !! 

Et je demande à la mère de famille si je peux voir ce que c'est ... mais son fils adolescent arrive et l'allume... c'était l'Amstrad CPC 464 accompagné de son lecteur de K7. 

A peine agé de mes 7 ans, j'étais totalement impressionné par cette machine par l'écran coloré et tellement interactif en saisissant des commandes inconnues comme "cat" pour lister le contenu de la K7...On était vraiment sortis des écrans fixes LCD ! 


Ça y est 1er jeu lancé !!.. un jeu d'aventure mais pas assez de souvenirs pour le retrouver mais par contre la lenteur du chargement de la cassette m'avait déjà assez marqué pour l'époque.


Le voisin adolescent me présenta un autre titre certainement plus attractif pour mon jeune âge qui n'était autre que Fruity Frank dans lequel on devait diriger un personnage ramassant des fruits en évitant des monstres.


Ça y est c'était mon 1er vrai jeu vidéo et là j'étais omnubilé !! Je penser qu’inconsciemment je savais ce que je voulais déja plus tard comme métier !! 


C'est en rentrant chez moi que j'en parlais à mes parents mais c'était tellement cher pour l'époque qu'il n'était pas évident d'en acheter un ordinateur pour mes parents comme aujourd'hui... Je n'osais d'ailleurs même pas en réclamer un mais je sentais cet univers tellement attractif pour moi.


5- Prémices d'une passion et regard de loin...

D'ailleurs, là aussi souvent recités dans mes articles, je trouvais ça dommage pour l'époque où à l'inverse du cinéma et musique c'était bien vu de se passionner tandis que l'informatique restait marginal. Mais finalement avec le temps, je trouve que cela avait un charme où cet univers était à soi entre passionnés !

Une anecdote avec un dessin animé de l'époque "Inspecteur Gadget", l'héroïne "Sophie" utilisait régulièrement son livre qui était une sorte ordinateur portable. J'étais fasciné et par l'imagination je jouais avec un cahier en dessinant des boutons pour actionner des actions à distance.


Le soir dans ma chambre, j'imaginais activer des automatismes à distance par le biais d'un ordinateur. En y réfléchissant cela ressemble à mon métier actuel à travailler sur des serveurs à distance...

C'est en écrivant cet article qu'il me vient aussi à l'esprit suite à cet anecdote de me voir lire des livres documentaires sur l'informatique toujours en admiration devant ces machines et tellement rempli de mystères & curiosité à mes yeux !!!


Évidemment par la suite , je faisais tout pour aller chez ces fameux voisins pour jouer à Fruity Frank...

Malgré cette découverte, je passais toujours beaucoup de temps avec mes jouets électroniques tel que la dictée magique ou un robot avançant tout seul et sortant de la fumée.



Car l'enfance accompagnée de son imagination était toujours présente ce qui ne m'empêchait pas de continuer à utiliser mes jouets tel que les Lego, Mask, Transformers, Rock Lord, etc...


J'évoque cet argument car actuellement je vois des parents laissant trop rapidement à des enfants au plus jeune des tablettes pour s'endormir à moins d'un an...
C'est triste & dommage car cela n'accélère pas le développement de l'imagination.. On le voit en grandissant où malheureusement, ils ne sont plus attirés par les jouets et autres jeux pour être totalement indépendant des écrans.

Le numérique est un univers génial mais demande juste d'être encadré !


De retour dans les années GOLD, les grandes sorties étaient le repas midi dans une cafétéria Casino. Généralement cela plait aux plus jeune le fait avec son plateau de choisir avec responsabilités son repas.

Mais une fois, il y avait au coin enfant une Colecovision en démo pour jouer au jeu "Schtroumphs" .Je le trouvais très beau et surtout très impressionné par la manette...disons proche d'un téléphone avec ses numéros non utile..... Est ce que parce que je ne l'ai pas eu mais j'ai très peu  d'affect pour cet équipement. Les graphismes restait impressionnant malgré tout.




6- Ordi.. Confirmation

C'est après un divorce parental que je partis vivre chez ma mère en région parisienne. Toutes ces transformations environnemental cela me faisait presque oublier ces ordinateurs...pour continuer mon enfance dans l'univers du Vélo, Club do, Transformers, ..

C'est pendant les vacances au retour chez mon père, quelle fut ma surprise en voyant un ordinateur acheté par lui-même pour mes frères et moi ...

Mais quel ordinateur ! L'un des plus puissants de l'époque l'Atari ST 1040 !


Mon père me montra cette machine accompagnés de nombreux jeux et aussi comment les lançaient par le système d'exploitation TOS

Résultat de recherche d'images pour "disquette atari st crackés"

Du coup lors de la 1e soirée, je n'ai pas lâché l'ordinateur ! les premiers lancés était Joust et Centipede !! 


D'ailleurs comme vous pouvez le voir j'aime bien afficher les jaquettes / couvertures des jeux car nombreuses étaient bien illustrées et cela aider l'imagination à s'intégrer dans le gameplay... lol



Celui qui m'aura le plus marqué est un jeu déjà évoqué dans mes articles de nombreuses fois.
C'est le fameux Time Bandit jeu très en avance pour l'époque avec la génération des niveaux aléatoire, enquêtes à résoudre, mondes ouverts, variations dans le gameplay, possibilité de jouer en coopération, etc...


C'est vraiment de nombreuses heures que j'ai passé sur ce titre, dommage qu'il était en anglais ne comprennant pas l'histoire.

Je passais toute la soirée à changer les nombreuses disquettes étiquetées écris à la main... hé oui de nombreux jeux crackés étaient là fournis par le vendeur afin de lui acheter l'ordinateur. On ne parlait pas de "piratages".

Déjà parlé antérieurement, mais c'est par cette ordinateur que nous avons avec mon père et frères créer de nombreuses parties de jeux partagés.
C'était des compétitions en classement sur papier, un peu le Mario Party en avance avec les jeux WinterGames 86 & Mean 18

Résultat de recherche d'images pour "winter games 86 atari st"


Et c'est à partir de là que j'ai trouvé au jeu vidéo une certaine dimension sociale

D'autres œuvres m'ont apportés diverses expériences tel que 

  • AirBall pour son ambiance énigmatique
  • Dungeon Master pour l'aventure "très solitaire"





Une fois de retour chez ma mère, je parlais à nouveau régulièrement d'ordinateur puis en fin d'année suivante, nous avons pu faire l'acquisition d'un ordinateur mais d'un Amstrad CPC 6128 accompagné d'un jeu REX et Rampage.



 Je n'avais aucune idée des performances et du gameplay mais un peu importe c'était des jeux videos ! Comme de nombreux enfants, c'était en se fiant aux jaquettes que nous achetons le médias


Je n'en rendais pas compte à l'époque mais c'était beaucoup moins puissant qu'un Atari ST mais j'avais tellement de chance d'en avoir un pour moi ... dans ma chambre.... 

Ce détail est d'ailleurs discutable à notre époque car on ne peut pas nier que cela n'isole pas, mais je pense que le facteur le plus important actuel est l’hyper-connectivité Internet sans maîtrise des flux corporate & sociaux mais bon cela est tout un autre sujet à débattre dans un autre article...

Revenons à ce CPC 6128 où lors de son arrivée à la maison après allumage, nous étions incapable de lancer quoi que ce soit...évidement cela nécessitait des commandes inconnus....

Nous étions retourner à Auchan pour demander si il n'y avait pas un problème mais le vendeur indiqua qu'il fallait ajouter la commande RUN"nomdutitre qui permet de lancer le jeu...

Retour à la maison et effectivement j'ai pu jouer par la suite à Rampage & Rex. Ce dernier d'ailleurs me laissa une déception dans la qualité du jeu où je ne savais pas quoi faire


Ma mère avait des amis où le père travaillant dans l'informatique. Une fois invité chez eux, son fils adolescent avait un CPC6128 dans sa chambre. Par gentillesse, Il me copiait des jeux sur des disquettes par le logiciel Discology. Je le voyais taper les commandes CAT, RUN et d'autres commandes très rapidement au clavier, j'étais en admiration sur ce coté "geek" de l'époque.

Une fois arrivée à la maison, j'essayais tous ces nouveaux jeux (c'était presque Noël!!!) où il y avait le fameux FRUITY FRANK !!! Je retrouvais ce jeu après quelques années !! Mais aussi le célèbre Bombjack où par la faiblesse des graphismes je pensais que les bombes étaient des tomates lol


A partir de là, pendant quelques années entre les copains direct ou indirect (de mes frères) que ce soit chez ma mère ou chez mon père, j'obtenais régulièrement de nouveaux jeux en "crackés" mis à part quelques titres achetés de façon exceptionnel tel que Rick Dangerous 2 sur CPC, DragonNinja sur ST et même des compilations de jeux (déjà évoqué dans un article précédent).


J'appréciais beaucoup cette ambiance un peu underground réservée à une portion de gens passionné et un peu unique avec les folles rumeurs ou affirmations qui étaient les suivantes mais qui font rires aujourd'hui
  • "Je connais quelqu'un qui a une valise entière de disquettes et a tous les jeux"
  • "Je connais quelqu'un au collège qui fait parti d'un groupe de crackers"
  • "Il faut dire à personne que l'on copie des jeux sinon on peut aller en prison!!"
  • "Attention c'est une disquette Double densité, il faut faire attention!"
  • "Cette disquette a un virus c'est comme le SIDA des ordinateurs il faut pas la mettre dedans"
  • Etc...


Juste une appartée en parlant des disquettes que l'un des plus évolutions de l'informatique c'est... la disparition de la disquette qui mets une plombe à charger...et encore je ne parle même pas des cassettes du CPC464

Pour en revenir à cette époque micro, c'est effectivement l'arcade qui m'a fait créer ce blog par l’expérience de la conception de ma borne d'arcade, mais cette époque de retrogaming et même GeekAffect m'a autant donné de l'importance que l'époque SNES/Megadrive, l'époque PC, etc... voir je dirais même qu'elle est au dessus car c'est elle qui m'a fait découvrir l'informatique et m'en as rendu passionné.

Comme indiqué plus haut, je regrette cette époque entre passionnés entretenu par des logiciels et jeux développés par des petits studios de jeunes développeurs dans leur garages où l'on sentait la passion qui les ont fait transpirés avec des jeux tel que Billy la Banlieue par exemple. 


Actuellement cette industrie est devenue tellement puissante et bénéficiaire (plus que l'industrie cinématographique) par le dématérialisé, les DLC, les FreeToPlay, l'infinité de titres disponibles sur le Playstore que l'on sent une perte de richesse et de qualité. (Je ne parle pas en techno)

Evidemment je ne généralise pas tous les titres non plus et je remercie les développeurs indépendants nous proposant de nouveaux titres intégrant cette ambiance avec des tarifs corrects à l'inverse des  Call of Duty, FIFA et autres jeux usinés.

Bon allez j'ai fini pour les années 80... On rédigera un article suivant pour la suite aux années 90..


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire