dimanche 26 août 2018

2e Partie Historique Micro Âge d'or & Début des Consoles

Suite à l'article précédent, je continue la 2e partie de ma découverte de cet univers vidéo ludique.



Micro Age d'or et fin....

En parallèle de mon usage moitié CPC et moitié ST, je voyais dans les magasins les NES & MasterSystem apparaitrent. Je voyais que les jeux étaient différent de ceux de la micro mais aussi attractif voir plus selon certain.


Evidemment, comme de nombreux enfants, je me suis retrouvé au rayon TV d'un hypermarché face à une NES en accès jouable sur Mario Bros. Quelle fut ma surprise en découvrant ce gameplay tellement fun à jouer ainsi qu'à Duck Hunt et son pistolet.


De même, une émission avant Disney Channel le samedi soir sur FR3 montrait les astuces sur Legend of Zelda. Il avait l'air tellement plus intéressant et plus profond que mes jeux joués sur CPC... surtout dans ces donjons.


De l'autre côté, les pubs de Maître Sega nous fascinait avec ses lunettes pour voir en 3D, mais bon soyons honêtes, c'était justement plus le côté accessoire de la MasterSystem qui nous plaisait que ces jeux comparé à BigN.



Mais je continuais de jouer à mes jeux micros, conscient d'être très chanceux d'en possédait un car ce n'était pas le cas de tout le monde.

C'était avec les jeux suivants exclusivement CPC que je jouais vivant la majeure partie chez ma mère.
  • M'ENFIN reprenant le principe du Cluedo dans l'univers de Gaston Lagaffe avec des parties aléatoire.
  • Night Hunter, jouant dans la peau d'un vampire commuté en forme vampire et loup-garou aussi.
  • Renegade et Target Renegade, beat'em all classique dont le dernier joué de nombreuses fin de journées avec le voisin du même âge.
  • Mission par son ambiance solitaire

  • Manoir de Mortevieille par son enquête tellement difficile mais son ambiance glauque
  • Alphakor par sa narration

  • Deflektor par sa réflexion
  • D'autres titres aussi mais je préfère les évoquer sur ST (Amiga aussi) car ils étaient de largement meilleurs qualités.
Par la suite, on sentait venir la baisse de jeux sortir sur Amstrad sauf de très mauvaises conversions pour vendre tel que Golden Axe.

Mais je découvrais aussi de nouveaux titres tellement riches sur ST par contre avec 
  • Lemmings
  • Impossible Mission 2
  • Maupiti Island
  • Liquid Kids
  • Metal Masters
  • Xenon 2
  • Magic Pockets
  • Blues Brothers
  • Hudson Hawk
  • Voyageurs du Temps
  • Targhan
  • Technocop
  • Parasols Star
  • Ivanhoé
  • Speedball 2
  • Etc....
C'est à mon goût l'un des 3 âges d'or du jeu vidéo en parallèle de l'arcades & jeux consoles 16 bits.

Avantage de la micro est de pouvoir faire autre chose que des jeux ce qui m'a permit de découvrir et creer de la musique, et faire du graphisme.


Cela me fait penser à une anecdote, où nous avions trouvé le moyen par le logiciel DEGAS Elite de modifier graphiquement les personnages de Street Fighter & Strider. Je vous laisse imaginer tout ce qui a été fait de façon parodique.

Ensuite l'usage micro hors jeux était le plus souvent pour copier les jeux ou apporter des modifications hexadécimales toujours dans ces œuvres.



Je me tenais au courant par le biais de magazines tel que Amstrad Cent pour Cent. D'ailleurs, c'est un paradoxe que les les magazines CPC étaient tellement plus sympa (sans oublier Amstar aussi!) à lire que ceux de la micro 16 bits. Mais Joystick & TILT plus généraliste me permettaient de voir ce qu'il sortait sur les autres supports.


C'est par ces revues que je voyais l'arrivée de consoles portables tel que la Game Boy incluant des titres de la qualité équivalent à la NES. Mon anniversaire approchant, ma famille se groupa afin de m'offir pour mes 11 ans ce cadeau accompagné du célébrissime Tetris et Mario Land.


Effectivement la qualité des jeux étaient là mais différente, je ne touchais même plus aux Micros..pendant un temps...

Mais les jeux étaient payant chose qui n'était pas habitué chez moi lol ce qui me renouvelait peu la ludothèque contrairement aux jeux micros passés de main en main.

Je trouve d'ailleurs que cela permet d'approfondir plus ces oeuvres.

Ci-dessous un accessoire acquis par la suite me permettant de jouer la nuit surtout en voiture.



Consoles portables ...Âge d'Or

Je partis après un redoublement en 6e dans un collège différent où il était autorisé d'apporter sa console portable ...????? Mes parents n'ont jamais acceptés cette possibilité ce que je comprends totalement avec le recul.

Mais il n'était pas rare de voir dans la cour des copains jouer à la Game Boy. Mais un jour en sortant de la cantine, qu'elle ne fut pas ma surprise en voyant un garçon jouait à la Game Gear à Castle of Illusion !!


J'étais subjugué par la couleur, la taille de la console, de l'écran et j'étais tombé sur ce qui reste certainement l'un des meilleur jeu de la machine.

Je n'avais plus qu'une idée en tête c'était de vendre ma Game Boy et l'ensemble de mes jeux pour acheter la GameGear ...et un jeu...!

Au passage plus tard, j'étais tombé sur éleve amenant sa PC-Engine GT Turbo encore plus éblouilli par sa technologie mais c'est une autre histoire. Vu le prix de la machine, choqué des parents laissant leur petit l'amené à l'école.... mais bon ce n'est pas si différent lorsqu'on voit des enfants encore plus jeune jouer à des smartphones à 500€....

De plus, mes jeux Game Boy acquis n'étaient pas non plus l'apothéose avec Dr Mario, Burai Fighter de Deluxe, je m'ennuyais plus qu'autre chose...(Sauf Duck Tales!) Toujours pas de Zelda à l'horizon ni de Mario land 2 pour l'instant.


Donc ça y est je revends ma Game Boy et j'arrive à acheter la Game Gear par la Redoute accompagné de Wonderboy & Columns.


Une fois reçu, j'étais enchanté par la console mais un peu déçu par l’infériorité de Columns face à Tetris et Wonderboy par rapport à Mario Land..


Par la suite, je ne sais plus comment je l'ai obtenu mais une fois Castle Of Illusion que j'avais tant voulu, cela m'avait réconforté de son usage.

L'usage de la Game Gear... on ne peut pas en parler si on parle pas de ses piles consommés. J'avais trouvé la parade en achetant de ensemble de 6 piles rechargeables accompagnés du chargeur toujours alimentés et le chargeur de la console me permettant d'y jouer à domicile en continu.


D'autres jeux m'ont permis de prolonger l'aventure avec Sonic 2, GG Shinobi, Ax Battler, etc... 
J'ai découvert Crystal Warrior un jeu très pauvre graphiquement mais très bon en Tatical RPG avec les guerriers, magiciens, pretres en suivant les équilibres eau, terre, air, et feu.


Autre bon usage de la Game Gear, c'est l'obtention du Master Gear, c'est à dire un adaptateur permettant d'insérer les jeux Master System. C'est parce que j'avais un ami la possédant que cela me permettait de découvrir d'autres titres tel que Wonderboy 3 d'ailleurs refait récemment par Dotemu


Cela s'est suivi par la suite par l'achat de la Master System 2 en promotion intégrant Alex Kidd in Miracle World.


En réfléchissant, nous étions pas si loin du modèle Switch, car j'avais la possibilité en jouant à la Master System de continuer le jeu de façon portable sur la Game Gear. 



En utilisant cette solution, je voyais que du coup les jeux SMS n'étaient finalement pas adaptés au petit écran et leur vitesse d'animation étaient boostées sur cette dernière.


Sans m'en rendre compte, j'étais passé fan SEGA avec quelques titres sympathiques tel que Donald Duck, Asterix, Alex Kidd in Shinobi World, ... argumentant les graphismes plus colorés comparés à la NES ainsi que le monochrome de la Game Boy


Mais je constatais malgré tout les jeux Nintendo sortir chez la concurrence qui avaient l'air plus abouti avec Mario Bros 2 et 3, Megaman 2, Bionic Commando, Kid Icarus, et surtout les Zelda !!


Je termine cette partie avant une suite sur les consoles 16 bits...




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire