lundi 7 novembre 2016

A Quoi Tu Joues en ce Moment : Special AtariST

C'est en ce samedi pluvieux après une installation électrique en bricolage où entouré de mes 2 petios, nous nous faisons une session de jeux AtariST via la Recalbox dont  :

AIRBALL


ET DEFLEKTOR




Étant très différent les un de l'autre, je les apprécies chacun car l'un me fascine par l'ambiance de son château tandis que le second repose sur la logique



C'est surtout sur le 1er titre que je souhaite parler.



Sorti en 1987, Airball est developpé par Microdeal, développeur de TimeBandit déja parlé dans l'un de mes articles.



Le jeu est présenté en 3D isométrique dans lequel nous devons déplacer un ballon gonflable dans un château mystérieux en traversant des obstacles dans de nombreuses pièces. Ce ballon a la particularité de se dégonfler au fil du temps et évidement de crever selon les pièges.



Un matin je découvre ce titre après que mon père nous ait ramener de nouvelles disquettes fournis par des amis (l'underground de l'époque lol).



L'intro de la musique bien dynamique et l'illustration d'un château au chargement, suivi d'un démarrage direct dans ces salles nous permets d'imaginer de nombreux mystères à découvrir. C'est justement le point fort de ce jeu que j'ai aimé avec cette absence de scénario et cet accès direct à cet univers qui nous donne envie de découvrir vraiment ce que cache ces salles mystérieuses.



Une fois dans ce château,  nous pouvons aller dans n'importe quelle des 4 premières entrées dirigeant vers des salles avec des ambiances différentes : salles sombres,  majestueuses,  secrètes,  caverneuses, glaciales.


Bien évidemment des salles sont connectés vers d'autres pièces et de chemins avec des obstacles de plus en plus difficiles.



D'ailleurs cette 3D isométrique nous impose un maniement délicat du ballon suivi de la fragilité de ce dernier lorsqu'on doit parcourir des chemins encadrés de piques.



Ça me rapelle un autre titre sur CPC peu connu Mission de Loriciels où j'avais passé pas mal de temps. J'aime beaucoup cette ambiance isolé dans les jeux avec une ambiance mystérieuse accompagnée d'énigmes.



De retour à Airball, jeu très difficiles par sa jouabilité, je n'ai jamais pu le finir...j'ai juste vu cette vidéo ci-dessous hébergée d'une version Amiga qui montre bien une fin avec juste un texte de fin...mais bon ce type de fin était rependu pour l'époque...dommage..cela n'empêche que je garde cette ambiance de course et ésotérique très forte sur Airball


Voilà pour Airball, un titre à ajouter dans ma FavoriteList !





Le second titre Deflektor sorti en 1987 par Vortex Software est un jeu de logique dans lequel il faut faire réfléchir un rayon laser à l'aide de miroirs à diriger afin de le canaliser dans un receptacle.


Toute la difficulté réside à rediriger des miroirs tout en évitant un renvoi du laser qui peut provoquer une surcharge.Ce titre m'avait surpris par sa logique proposée, genre peu rependu pour l'époque où chaque niveau propose un challenge de plus en plus dur.


La musique rythmée très  synthétique propre à l'époque colle très bien avec le cadre du jeu.



Honnêtement, j'avais découvert ce jeu sur CPC plutôt ce qui explique les captures d'écrans Amstrad ci-dessus. Mais que ce soit CPC ou ST, jai passé pas mal d'heures dessus enfant.


Depuis, ce style de jeu a bien été recopié comme Lazors ou LaserBreak sur Android dans lequel l'utilisation du jeu sur smartphone s'adapte très bien à ce style de jeu.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire