mercredi 16 décembre 2015

Final Fantasy VI Réedition...

J'écris cet article car je viens de m'acheter (!!) sur le PlayStore la réedition de Final Fantasy VI. C'est justement sa très bonne remasterisation qui m'a poussé (et une promo à 7€ au lieu de 15) à l'acheter.
Je le considère à tel point pour moi comme mon meilleur jeu ...c'est pour dire !!


La plupart des personnes connaissent cette saga seulement depuis le 7e épisode car c'était le premier exporté en Europe, traduit et vendus sur la console populaire de l'époque : la PlayStation. C'est d'ailleurs aussi le premier de la saga passé en 3D. J'ai d'ailleurs un très bon avis sur ce jeu que j'ai pu finir sur PC en 1997.




Mais 6 épisodes sont sortis (sur NES & SuperNES) auparavant ...au Japon dont 3 aux USA qui sont le II, IV & VI numérotés du coup par rapport à leur exportation soit
  • FF II Jap = FF
  • FF IV Jap = FF II US
  • FF VI Jap = FF III US

C'est à propos de ce 6e épisode que je souhaitais décrire ma rencontre et partager mon intérêt.

Adolescent, depuis ma SuperNES, j'ai commencé à découvrir les J-RPG par Zelda 3 puis Secret Of Mana en import US bien avant sa sortie française. Cela m'avait rendu fan de ce style (et des jeux imports aussi !) et je pensais d'ailleurs que Secret Of Mana était la finalité de ce genre.



C'est en revendant mon Street Fighter 2 Turbo dans un magasin de jeu vidéo que j'aperçois cette boite japonaise magnifique dans lequel des captures d'écrans ressemblant à du Mana et Zelda. Cela m'attirait beaucoup. Je me suis souvenu alors du test de "Consoles+" avec la note de 98%. Je sautais du coup sur l'occasion...





Une fois arrivée chez moi, j'étais très impressionné par les graphismes....mais déçu par la tonne de dialogue en japonais et le style de jeu d'actions tour par tour...puis finalement avec les musiques, l'ambiance et les graphismes tellement prenant que j'ai continuer à jouer...en japonais..sans comprendre l'histoire..lol.. Heureusement le test de Consoles+ tellement bien détaillé, qu'il me servait presque de notice et de soluce.




Je comprends alors une histoire d'Empire dans un univers Medieval/Steampunk qui essait de capturer des êtres dotés de Magie (Chimères ou Espers) afin d'assouvir leur domination. La 1e héroine est l'un des soldats qui deviendra par la suite avec d'autres héros la résistance pour lutter contre cette armée...




Je continuais d'y jouer en japonais.. mais grâce aux musiques, au gameplay , et à l'ambiance qui sont tellement énormes que je m'accroche jusqu'au moment où il était nécéssaire de faire une manipulation  (à la hadoken) pour l'un des héros qui était expliqué en japonais. Lassé par ce blocage, je revends le jeu...Mais plus tard, le jeu exporté en US est acheté par un copain du collège qui me fait partager ce titre mais cette fois-ci compréhensible par la langue !!! Une fois qu'il a pu le finir, je lui rachète d'occasion et je tente ce titre.


Et là je peux dire que j'ai redécouvert le jeu donc encore plus apprécié car tout était compréhensible : l'histoire, le choix d'action surtout, le but, les manipulations, la stratégie d'équipements, les reliques,etc... J'ai du coup par la même occasion vraiment adopté le J-RPG tour par tour, et très séduit par le fait que l'histoire ne tourne pas seulement autour d'un seul héros ou 2 mais de plus d'une douzaine. Ce qui renouvelle le gameplay tel que le moment des 3 scénarios, l'opéra, l'usine Magitech, etc...





Sans oublier que ce jeu exploite vraiment les capacités de la SuperNES au niveau des graphismes, de la musique, du Mode7, et même la possibilité de jouer à 2 mais si c'est limité. Cela consiste à diriger 2 héros de l'équipe de 4 en cours.



Ce que je retiens le plus de ce jeu sont les mises en scènes & moments forts en émotion sur chacun des héros dont :
  • La place de la royauté au sein des frères Figaro
  • La manipulation sur Terra
  • Le mystère de Shadow
  • L'empoissonnement de la famille de Cyan
  • Le cataclysme du monde la Balance
  • Le souhait de mourir de Celes
  • L'opéra
  • Etc...




Si je dois trouver un défaut, je dirais juste que big boss du titre manque un petit peu plus de profondeur, il est très proche du Joker de Batman.




Chose importante que j'ai appris bien plus tard est que chaque épisode est une histoire bien différente dans lequel juste quelques éléments sont reprit tel que les Mog, Ifrit, Chocobos, Shiva, Bahamut, Survol de cartes, etc...

DoC - Cait SithBlackjack

Avant d'être réadapté sur Android/iOS, il est sorti entre temps sur PS1 & GBA dont la sortie PS1 a été accompagné de nouvelles cinématiques dédiés. Tandis que la version GBA a de nouvelles chimères, donjon et autres équipements.



La scène de l'opéra est tellement culte que des fans ont crée cette vidéo amateur :


Enfin, c'est ce jeu qui m'a permit de découvrir & apprécier des titres comme Breath of Fire, Lufia, FireEmblem, etc..

Pour ceux qui ne souhaitent pas investir dans une nouvelle version remasterisé, Il y a la ROM (en cherchant bien sur le net) sur SuperNES avec le patch de traduction qui est très bonne réalisation.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire